A2 – Entre ici Jean Gagnepain !

Vous ne connaissez probablement pas la théorie de la médiation. Dommage… mais pas tant pis. Il n’est jamais trop tard pour essayer de comprendre comment l’humain fonctionne vraiment. Sans se faire chier pour autant…

Prolégomènes A2

Imaginez que le type dont la puissance intellectuelle vous impressionne le plus au monde écrive comme ça:

L’instance par elle-même néantisante d’une analyse qui est dans le monde et de bien des façons à l’origine du discret n’est en aucun cas séparable de la performance qui positivement l’y réinvestit et, ajoutant nos lois à ses lois, nous permet de le transformer. 

Vous savez que vous avez sous le coude de quoi faire avancer le schmilblick en révolutionnant la dialectique. Mais vous comprenez aussi que seule une infime partie de la population aura le courage et les moyens de se fader les trois volumes de Du Vouloir dire, une somme épistémologique aussi fondamentale et roborative qu’indigeste et décourageante.

La pensée de Jean Gagnepain est inconnue du grand public, se fait rare dans les facs et reste inédite en édition de poche. Elle n’est pourtant pas chère puisque ses écrits sont en téléchargement gratuit sur le site de la fondation qui porte son blaze.

Mais la prose de Gagnepain ne se consomme pas non plus au kilomètre. C’est puissant, dense, érudit mais toujours à bon escient car notre homme à son mot à dire, sans parenthèses ni note de bas de page, sur tout ce qui touche à l’humain. A peine moins précieux que Lordon et sa syntaxe à la Port-Royal. Dix fois plus condensé que Généreux, philosophe-économiste mais pas économe pour autant. Aussi mordant et incisif que Marx et pas moins jouissif que Nietzsche et Lacan… quand on a enfin compris.

Les huit leçons d’introduction sont plus abordables mais le lecteur doit tout de même s’accrocher. Et il faut aussi se faire une raison: l’humain n’est pas simple à comprendre, il est d’une richesse inépuisable et déconcertante. Même dans sa connerie crasse, l’homme dépasse souvent l’entendement immédiat.

Alors si ça vous tente, cette Anthropologie pour les Quiches vous présentera un modèle de l’humain, tout droit inspiré de la théorie de la médiation. Jean Gagnepain a mis une vie à en concevoir les fondations. Il a laissé derrière lui des équipes de chercheurs qui développent ses concepts, les appliquent dans divers domaines et les testent cliniquement.

Ici, j’essaierai de faire passer la pilule théorique en applications joyeuses. Alors qu’on ne nous demande pas la rigueur et l’aridité d’un traité scientifique !

Jean Gagnepain (1923-2006)

Ah oui! une dernière chose avant la route. Pour changer durablement la société des hommes, je pense qu’il faut aussi comprendre comment elle se construit et fonctionne. Autrement dit, pour faire la révolution, il faut savoir de quoi il retourne et à qui on parle. Je pense que Gagnepain est pour l’instant celui qui a le mieux compris le fonctionnement paradoxal de l’être humain. C’est en cela qu’il est révolutionnaire et peut contribuer à envisager le monde autrement.

Tout le reste est littérature. Alors en voiture et à la revoyure!

Si vous vous sentez d’attaque:

L’Institut Jean Gagnepain: une bonne adresse

Gagnepain a fait des émules et formé des chercheurs. Certains ont été mes profs, eux aussi d’excellents pédagogues. Je les citerai au moment voulu. En dehors de Gagnepain lui-même, j’ai eu la veine d’être l’étudiant de Jean-Yves Urien, l’un des plus proches collaborateurs de Jean Gagnepain, en glossologie et en ergo-linguistique à Rennes 2 dans les années 80, puis à la fin des années 90. C’est un excellent pédagogue, clair, modeste et patient. Il a également été mon directeur de thèse en DEA. On avait commencé à bosser ensemble en doctorat mais je n’ai pas l’échine académique et j’avais surtout trois enfants à nourrir. On est malgré tout resté en contact. En 2017, Jean-Yves Urien a publié un ensemble considérable de gloses très utiles sur la première partie du premier tome de Du Vouloir dire, intitulé Du Signe. C’est un irremplaçable outil pour ceux qui auraient l’intention d’aborder Gagnepain dans le texte. 

L’adresse de l’Institut Jean Gagnepain

https://www.institut-jean-gagnepain.fr/

« Du vouloir dire », qu’est-ce que ça veut dire?

Le traité d’épistémologie des sciences humaines de Jean Gagnepain s’intitule énigmatiquement « Du Vouloir dire ». Or on dit bien ça veut dire pour signifier ça signifie justement. Quant à du, il faut juste savoir que la préposition de est synonyme de à propos de dans la pensée classique. Gagnepain a donc titré A propos du fait que ça veut dire, ce qui sonne moins bien, il faut le reconnaitre.

Voici en bonus un article sur Jean Gagnepain qui donne une bonne idée de ce qu’a été la théorie de la médiation pour ceux qui l’ont connu.

http://www.placepublique-rennes.com/article/Jean-Gagnepain-le-devoir-dimpertinence-1

Plus anecdotique, pour ceux qui voudraient voir à quoi ressemblait Gagnepain, voici des vidéos d’un entretien en anglais. Gagnepain avait enseigné en Angleterre et son accent peut pourtant prêter à sourire:

http://www.rennes-mediation.fr/bmedia/video-lechange-entre-jean-gagnepain-et-thomas-ewens/

Il existe également une vidéo panégyrique prise lors de l’inauguration de l’amphithéâtre Gagnepain à Rennes.