N19 – La visée dont vous êtes le héros

Entre Apollon et Dionysos, Nietzsche eut été avisé de placer Héraclès, le héros par excellence dont les exploits sont une débauche d’énergie dépensée sans autres raisons que la performance elle-même. On parlera sans surprise de visée héroïque.

N18 – Du cas par cas, mon cher Ignace!

Du point de vue de Caton le Censeur, on rigole pas trop avec la morale. Mais y a moyen de lâcher du lest, d’ajuster la licence à ce que réclame la bête. Il n’est pas question de céder totalement à la bestialité mais d’assouplir la règle quand ça coince. C’est la casuistique, tique tic!

N17 – Péchés capitaux moins graves que prévu

A chaque péché capital, correspond une vertu tout aussi fondamentale. Pulsion d’un côté et barrage de l’autre, c’est dans la gestion du trop que git l’équilibre du Bien. Le mal est dans l’excès où qu’il réside et la faute n’existe pourtant que dans l’esprit du Malin à qui on attribue finalement ce qu’on ne peut pas s’empêcher de faire et qu’on peut assimiler à un manquement normatif, autrement dit un vice de forme.

N16 – L’habilitation ascétique

A chacun sa névrose, dit-on parfois pour plaisanter. On n’en est pas tous là, loin s’en faut mais certains d’entre vous ont sans doute parfois du mal à lâcher prise et à laisser pisser. Eh bien je suis ravi de vous apprendre que vous avez une tendance ascétique à la satisfaction. Ça pourrait paraitre antinomique à ceux qui confondraient ascèse et névrose. On se penche là-dessus.

N15 – Frustration et culpabilité (le film)

Synopsis: Madame X trouve 2 billets de 50 euros dans une enveloppe sur le trottoir. Personne en vue: elle les empoche mais un sentiment de gêne ne cesse de la tarauder. Plus tard, elle rencontre Monsieur Z: il est furieux contre lui-même. Il explique qu’il a perdu quelque chose d’important. Elle se sent coupable. Elle demande quoi. Il répond: mon emploi. Rien ne s’arrange.

N13 – Si vous voyez ce que je veux dire…

Si la théorie de la médiation distingue le langage glossologique et la langue sociologique, elle introduit également la notion axiologique de discours pour désigner le rationnement de la parole. Dire autrement et autre chose que ce que finalement on voulait faire comprendre sans avoir à le prononcer.

N12 – Un acte peut en cacher un autre

Fait-on vraiment ce qu’on croit faire? Les actes qu’on commet par inadvertance sont-ils fortuits? Freud et la psychanalyse ne le pensaient pas et la théorie de la médiation lui a emboité les pas. Sans pour autant tomber dans un délire interprétatif à deux balles.

N11 – Le transfert sort des cabinets

Si le rêve est la voie royale pour accéder à l’inconscient dixit Freud, il est loin d’être la seule issue de sortie pour la libido. Toute activité humaine peut la supporter mais il faut l’y déceler, ce qui est un travail digne du contre-espionnage tant la dissimulation est de règle.

N10 – La mécanique des rêves

On doit une fois de plus à Freud la mise en évidence du fonctionnement des rêves. Mais ce n’est pas à leur interprétation que nous allons nous intéresser mais bien plus aux mécanismes de leur élaboration. Rangez donc la clef des songes et toute la grammaire préfabriquée des symboles à la mords-moi-le-noeud.